Une minute

Par Anne-Hélène Le Cornec – Ubertini, Université de Brest, France.

Parler de simulation en études de médecine amorce automatiquement l’idée de simulations techniques, d’apprentissage sur des mannequins, mais elles peuvent aussi désigner des simulations de consultations médicales. À l’université de Brest, les simulations pour les étudiants en 4éme année de médecine sont des jeux de rôles, joués par des étudiants, qui mettent en scène un médecin, un patient et un aidant. Dans le prolongement de la « médecine centrée sur la personne », ces saynètes soulignent l’importance de la communication dans la relation entre le médecin, son patient, et l’entourage de ce patient. L’exercice permet de faire émerger des lacunes dans la formation des étudiants et des réflexes de travail acquis pendant leur cursus, qui risquent de nuire au bien-être à la fois du médecin et du patient.