Une minute

Par Zohra Guerraoui, Maîtresse de conférences en Psychologie interculturelle, Université Toulouse Jean-Jaurès, France.

Il y a une dizaine d’années, à l’université du Mirail (aujourd’hui UT2J) est avancée l’idée de la création d’un Centre Universitaire de Consultation Psychologique (CUCP), à l’exemple d’autres centres de consultations universitaires qui existaient déjà à l’époque à Paris, Angers, Chambéry, etc. Ce projet qui s’étayait d’une part sur des problématiques ciblées et des besoins spécifiques identifiés, et d’autre part sur les champs d’expertise et de compétences de l’UFR de psychologie n’a pu malheureusement voir le jour.
Cette communication se propose après avoir présenté ce projet de CUCP (objectifs, principes fondateurs, fonctionnement), l’intérêt qu’il pouvait avoir pour la communauté universitaire (personnels et étudiants), mais aussi celle des quartiers de proximité, d’analyser les résistances tant au niveau institutionnel, juridique, que psychosocial qui ont mené à son avortement. 
Pour conclure, nous tenterons de voir si aujourd’hui les conditions sont requises pour que ce projet puisse être relancé et surtout aboutir.