Laboratoire de Cliniques Psychopathologique et Interculturelle

LCPI. Université Toulouse Jean Jaurès

Le Laboratoire de Cliniques Psychopathologique et Interculturelle (EA 4591) se spécifie par une recherche :

– centrée sur les nouvelles expressions psychiques, somatiques et comportementales des souffrances psychiques.

– dans leurs liens contextuels socioculturels et interculturels.

– sous-tendue par une épistémologie et des méthodologies de recherche relevant de la psychopathologie clinique dynamique, intégrative et psychanalytique.

Le LCPI s’organise selon cinq pôles :

– Le pôle « Clinique psychanalytique des souffrances contemporaines » oriente ses recherches vers la clinique psychanalytique des « nouvelles économies psychiques » : subjectivité, intersubjectivité et transubjectivité (groupe et famille). Les principaux thèmes de recherche concernent les problématiques de dépendance et les conduites addictives, les conduites auto- agressives et suicidaires, la dynamique violente/délinquante, les nouveaux usages de la religion, la bisexualité psychique et l’identité féminine, la subjectivation adolescente, les nouvelles formes de parentalité, la psychose et les processus psychotiques, les nouvelles formes de symptôme en lien avec le « détissage », la clinique groupale et institutionnelle.

– Le pôle « Clinique psychanalytique du sujet et du lien social » développe des recherches sur la clinique psychanalytique des toxicomanies, phénomènes religieux et sectaires, psychanalyse appliquée à l’art.

– Le Pôle « Interculturation psychique et contacts culturels »
Le pôle IPCC développe des recherches sur les effets psychologiques du contact entre cultures au sens anthropologique, générationnel ou organisationnel. Il élabore le concept générique d’interculturation recouvrant l’ensemble des processus psychologiques spécifiques (intrapsychiques et interpersonnels) de métabolisation de la différence se déployant dans les rencontres ou mutations culturelles.

– Le Pôle « Psychopathologie clinique du vieillissement » propose des recherches dans une approche pluridisciplinaire de la clinique du vieillissement : référentiel psychanalytique, systémique, intégratif. Les thèmes de recherches concernent le vieillissement normal et pathologique, la bientraitance et maltraitance en institution, la psychopathologie générationnelle.

 Le Pôle Pluridisciplinaire « Centre de Criminologie et Sciences Humaines » (CCSH) : Il se donne pour objectif de fédérer des enseignants-chercheurs (universitaires de disciplines différentes) et des professionnels de terrain (psychologues, juristes, psychiatres, éducateurs, enseignants…) qualifiés et spécialistes dans leur domaine de compétences sur des recherches relevant des problématiques criminologiques travaillées dans une perspective subjectivante. Le CCSH permet de favoriser des travaux de recherche impliquant les différents pôles du LCPI dont il renforce la transversalité et des collaborations interdisciplinaires ouvrant sur des échanges entre différents laboratoires et institutions.