Présentation du Consortium

Un consortium international.

Ce Séminaire représente le fruit d’un travail de recherche innovant et multidisciplinaire mené en collaboration par les Universités suivantes :

A l’initiative de l’Université Toulouse Capitole (UT, France), de  Florida International University (FIU, États-Unis) et de l’Université Nationale de Rosario (UNR, Argentine), s’est développée  une instance de coopération scientifique stratégique  (impliquant des pays d’ Amérique du Sud, d’Amérique du Nord et d’Europe) multilingue (français, espagnol et anglais) et pluridisciplinaire (information et communication, droit et psychologie) .

Il s’est ainsi créé un consortium universitaire international dénommé « Communication pour le changement social »  à partir de la collaboration entre Nicolás TILLI (UT), Maria Elena VILLAR (FIU) et Susana FRUTOS (UNR), professeurs et chercheurs en sciences de l’information et de la communication . Cette initiative a donné lieu à une collaboration entre l’Université Toulouse Capitole, Florida International University et l’Université nationale de Rosario, autour des activités scientifiques conçues autour de l’intersection de la recherche fondamentale, de la recherche appliquée, de la recherche expérimentale et de la recherche clinique.

Dans ce contexte, l’organisation d’événements scientifiques directement liés aux activités de recherche menées en parallèle par le consortium (projet actuel : Santé mentale sur les campus universitaires) a été proposée, car il existe une logique de retour d’expérience.

Approche pluridisciplinaire.

Selon le Rapport du Conseil d’analyse stratégique sur la santé mentale, mais aussi selon le Plan d’action mondial pour la santé mentale 2013-2020 de l’OMS, cette question nécessite, de par sa genèse multifactorielle, multidimensionnelle et multisectorielle, une approche multidisciplinaire.

L’objectif de ce thème est d’établir une réflexion sur les stratégies de santé mentale qui peuvent être utiles pour sensibiliser, comprendre et faire avancer les politiques et actions visant la prévention, la communication, la promotion, l’information et la lutte contre les discriminations et la stigmatisation. Dans ce contexte, cette réalité complexe mérite une réflexion à différents niveaux organisationnels.

La relation triangulaire entre Sciences de l’information et de la communication, la Psychologie et le Droit permettra d’appréhender les problématiques complexes liées à : la prévention-promotion de la santé mentale, la lutte contre l’isolement, les politiques publiques de réduction des discriminations-stigmatisation (de la souffrance psychologique et de la personne qui la subit), l’inclusion sociale, le respect des droits et libertés, la prévention des risques psychosociaux dans la fonction publique universitaire, l’accès à l’enseignement supérieur et la réussite des études.

Cette approche pluridisciplinaire centrée sur les sciences humaines et sociales encourage une exploration académique inédite et le développement de programmes et de campagnes (à destination des étudiants et personnels universitaires) de formation, d’intervention, de prévention, de promotion et, parfois, de communication individuelle ou collective, intersectorielle ou non, afin de maintenir, restaurer ou renforcer la perception de la qualité de vie des étudiants et du personnel universitaire, en prenant notamment en compte le vecteur culturel et interculturel.

Mode travail

Le séminaire se déroulera en ligne pendant deux jours, en groupes de réflexion avec des axes thématiques. Il comprendra également un atelier d’échange sur les résultats des recherches partagées par les différentes unités académiques. Ainsi, il y aura également deux conférences principales qui permettront de promouvoir et de stimuler le travail de groupe chaque jour.   

Les débats et réflexions seront publiés dans des procès-verbaux et seront à la disposition des chercheurs et des personnes intéressées par le sujet.

Thèmes et problématiques

Sans négliger les sujets qui ont déjà été abordés dans le Séminaire SMCU 2019 et lors du Colloque SMCU 2020, nous proposons d’approfondir les sujets suivants.

  1. Pandémie, Université, expériences quotidiennes
    • 1.1 Corps, absences, rituels
    • 1.2. Dimensions subjectives des restrictions pandémiques, conflits
    • 1.3 Incidences psychopathologiques 
  2. Hypermédiations sociales dans les espaces universitaires. Imaginaires, représentations, récits
  3. Information, science, technologies et savoir universitaire en temps de pandémie
    • 3.1. La construction de la rumeur et de la post-vérité dans les espaces universitaires
  4. TIC, pandémie et enseignement supérieur
  5. Réseaux, groupes et noyaux de solidarités à l’Université
  6. La production d’images. Documenter la pandémie depuis le monde universitaire
  7. Le droit à la santé mentale dans le cadre des droits de l’homme
  8. Législation comparée en matière de santé publique et d’enseignement universitaire
  9. Isolement, traumatismes et surmenage
  10. Prise en charge psychologique, perspectives et nouveautés
  11. Médicalisation et automédication dans la population universitaire